Architecture sacrée – L’Eglise paroissiale de l’Annonciation

Église de l’annonciation (cad. D1054) : classée Monument Historique par arrêté du 14 novembre 1988.

Construit en moellons de schiste avec chaînage d’angle, l’édifice est de plan rectangulaire prolongé par un choeur à chevet plat. Au sud du choeur, séparé de l’église, se trouve un clocher massif tronqué, surmonté d’un petit campanile en fer forgé. La façade principale, de style baroque, est précédée d’un large perron de pierre. Elle est à trois niveaux, l’étage supérieur plus étroit couronné d’un fronton triangulaire à ressauts, étant relié à celui du dessous par des ailerons de dessin chantourné se terminant par des consoles renversées. L’élévation est rythmée par des pilastres superposés qui encadrent un portail en plein cintre, surmonté d’une baie quadrilobée et en partie haute d’une baie rectangulaire. À l’intérieur, des pilastres composites soutiennent un entablement monumental au-dessus duquel la voûte à pénétration détermine des lunettes où s’inscrivent des baies rectangulaires. L’ensemble s’orne d’un riche décor de gypserie et un décor peint de style néo-classique.

Dès le début du XVIIème siècle, une église paroissiale dédiée à l’Annonciation (l’Annunziata) existait déjà dans le village de Borgo, remplaçant dans ses fonctions l’ancienne église romane dédiée à Saint Appien, qui était située à l’écart du village. La première trace de l’existence de l’église de l’Annonciation se trouve pour l’instant dans les registres paroissiaux : un baptême y est célébré le 8 mai 1603.
D’après la visite pastorale qu’effectua Mgr Marliani en 1646, on sait que cette première église de l’Annonciation ne contenait que le maître-autel et un autel latéral dédié à la vierge du Rosaire, ainsi que les fonts baptismaux.
L’église romane de Saint Appien existe toujours à cette époque, mais n’ayant plus ses fonctions premières, elle est devenue le siège d’une confrérie dédiée à la Sainte-Croix. Son vocable primitif a été « récupéré » et la nouvelle église paroissiale porte désormais les deux vocables associés de l’Annonciation et de Saint Appien.
Cette première église de l’Annonciation fut vraisemblablement bâtie dès la seconde moitié du XVIème siècle ou le tout début du XVIIème.

La reconstruction de l’Eglise Paroissiale au XVIIIème siècle
D’après les inventaires de l’évêché de Mariana, l’église de l’Annonciation, édifiée au sein du village entre la seconde moitié du XVIème et le début du XVIIème, fut reconstruite à partir de 1754 et terminée en 1780 environ.
En avril 1759, un acte notarié officialise la décision de la population de Borgo concernant l’attribution des revenus de la location de terrains au bénéfice de la construction de l’église.
Principales étapes de la construction, de la décoration et de la restauration de l’église
XVIIIème siècle
• Le gros œuvre est achevé en 1762, comme l’atteste l’inventaire de l’évêché de Mariana.
• 1775, les décors de stuc du chœur sont achevés.
• Entre 1762 et 1781 terminaison des autels et retables des six premières chapelles.
• Avant 1781, réalisation du médaillon central de la voûte de la nef représentant l’Annonciation.
XIXème siècle
• Vers 1820, aménagement de la chapelle de la Crucifixion avec son autel d’inspiration baroque et avec l’ancienne toile de Saint-Appien et de Saint-Léonard en réemploi de l’ancienne église.
• 1862, réalisation des décors peints actuels des voûtes du chœur de la nef.
• 1874, réaménagement du chœur avec son maître-autel, ses sols et sa balustrade de communion (don du Duc de Praslin Choiseul).
• Seconde moitié du XIXème siècle, réfection des peintures des chapelles et des murs de la nef.
XXème siècle
• Vers 1920, aménagement de la chapelle des fonts baptismaux avec son autel de marbre et son décor d’inspiration coloniale.
• Après 1945, début d’édification du clocher, dont un seul niveau sera construit.
• Vers 1980, réfection d’une grande partie des peintures de l’église
• 1992, achèvement de la construction du clocher.
• Entre 1992 et 1997, réfection des couvertures et des façades de l’église
• 2002-2009, Finitions extérieures : Dégagement de l’ancien enduit de la façade occidentale, rejointement à la chaux aérienne. Rétablissement du fronton dans sa forme originelle. Restauration de l’ancien décor sommital de la porte latérale sud. Révision de l’ensemble des couvertures en lauzes de l’église. Mise en œuvre des gouttières et de descentes en cuivre. Réfection des menuiseries des fenêtres hautes de la nef.
Aménagement intérieurs de l’église : Aménagement d’une sacristie dans la base du clocher. Mise en conformité de l’installation électrique. Mise en place d’un chauffage par convecteurs électriques encastrés sous les bancs de la nef.
Restauration des Parements : Restauration des décors de stuc et des décors peints du 18ème et du 19ème siècle.

Adresse :
Place du village – 20290 Borgo

Musée Dian’Arte

Lieu culturel dédié à l'art

Le Dian’Arte Museum est un lieu culturel dédié à l’art. Sa création a permis de rendre hommage à l’artiste peintre et sculpteur Gabriel Diana. Sis sur la Commune de Borgo, ce musée étoffe l’offre culturelle insulaire et favorise au plus haut niveau, le rayonnement artistique de l’île. Le Dian’Arte Museum est jumelé avec le musée d’état russe Amber-Museum de Kaliningrad.
L’ambition de ce haut lieu est de participer activement à une diffusion culturelle en proposant au public un accès à l’art par des visites qui peuvent être personnalisées et approfondies.
L’espace muséal est composé d’une vaste salle d’exposition principale, mais également d’un grand jardin d’exposition habité par des œuvres monumentales de bronze et de marbre de Carrare. Un bassin et un parcours artistique y sont également dessinés.
Ce Musée offre un grand confort de visite par son vaste parking et son accès direct à la salle d’exposition et au jardin. Il est également adapté aux porteurs d’handicap.
Destiné à devenir une fondation, à un quart d’heure de la ville de Bastia ou de son aéroport, sur le Lido de la Marana cet incontournable lieu culturel corse héberge également l’atelier de l’artiste-peintre et sculpteur.

Contact : 04 95 36 15 08 – 06 69 24 01 10
e-mail : Dianarte-museum@orange.fr
website : www.gabriel-diana.com

Horaire d’hiver : Tous les jours de 14h00 à 18h00 (et sur rendez-vous)
Horaire d’été  : Tous les jours de 14h00 à 19h00 (et sur rendez-vous)

Le musée en images

musee-dianarte
musee-dianarte-4
musee-dianarte-3